RÉALITÉ AUGMENTÉE

La série "Réalité Augmentée" de Bruno Clochard nous plonge dans les origines de la photographie argentique et nous transporte vers un voyage esthétique, technologiquement transformé, d’une autre dimension.

L’artiste utilise des plaques de verres photographiques au gélatino-bromure d'argent où la photographie apparait en négatif. Au format 6 x 9 cm et 9 x 12cm, elles datent de 1889 à 1904. Il s'agit de scènes de familles, bourgeoises, catholiques, dans leur vie quotidienne, en vacances ou en pèlerinage religieux.

Pour déstructurer ces témoignages d’hier et leur donner toutes autres suggestions, son procédé est un savant équilibre d’aller-retour entre le support réel et sa transformation virtuelle, entre l’indispensable aléatoire et la maîtrise technique de la photographie, la gravure, la peinture et l’art numérique.

D’abord la photographie se dématérialise par le scanner. Puis l’artiste grave à la pointe métallique sur la surface du bromure d'argent, surligne les scènes en ajoutant de la peinture pour vitraux. Enfin, il superpose l’ensemble des scannes réalisés, les colorise sous logiciel numérique avant d’imprimer sur un support de type Plexi’Dark. Cette technique de tirage fait échos aux plaques de verre originelles.

 

Ces traces aux teintes magnétiques et aux reflets translucides que le temps laissait s’effacer, sont modifiées pour être perçues sous une nouvelle réalité augmentée. Un zoom extra grossissant sur les hommes et de religions qui réinvente leurs icônes et leur Histoire. Ces apparitions fantomatiques du 20e siècle s’imposent au-delà du temps et se convertissent ainsi au profit d’une nouvelle dimension spectrale indéniablement contemporaine.

 

Par le jeu de matières et de surfaces, Bruno Clochard sublime la dégradation, l’usure, et fabrique une œuvre avec un discours nouveau, fondé sur des traces mémorielles revisitées. Comment ne pas répondre à cette invitation esthétique qui nous permet de réévaluer nos critères de jugements symboliques et religieux ?

 

Caroline Canault

"Les talents émergents de l'art contemporain"

 

ENGLISH VERSION

The series "Augmented Reality" by Bruno Clochard immerses us in the origins of argentic photography and transports us to an aesthetically transformed, technologically transformed journey of another dimension.

The artist uses plates of gelatin silver bromide photographic glasses where the photograph appears in negative.

In the format 6 x 9 cm and 9 x 12 cm, they date from 1889 to 1904. They are scenes of families, middle-class, catholic, in their daily life, on holiday or religious pilgrimage.

To deconstruct these testimonies of yesterday and to give them all other suggestions, his process is a clever balance of return between the real support and its virtual transformation, between the indispensable random and the technical mastery of photography, engraving, painting and digital art.

First, photography is dematerialized by the scanner. Then the artist engraves the metal point on the surface of the silver bromide, highlights the scenes by adding stained glass paint. Finally, it superimposes all the realized scans, colorises them under digital software before printing on a Plexi'Dark support. This pulling technique echoes the original glass plates.

 

These traces of magnetic tints and translucent reflections that time allowed to fade, are modified to be perceived under a new augmented reality. An extra magnifying zoom on men and religions that reinvents their icons and their history. These ghostly appearances of the 20th century are imposed beyond time and are converted to the benefit of a new spectral dimension undeniably contemporary.

 

Through the play of materials and surfaces, Bruno Clochard sublimates degradation, wear, and manufactures a work with a new discourse, based on revisited memory traces. How not to respond to this aesthetic invitation that allows us to reevaluate our criteria of symbolic and religious judgments ?

 

Caroline Canault

"Emerging talents of contemporary art"